jeudi 12 juillet 2012

Kareem ABDUL-JABBAR


Ferdinand Lewis Alcindor plus connu sous le nom de Kareem ABDUL-JABBAR après qu’il se soit converti à l’Islam, pas pour échapper à un quelque conflit mais par conviction lorsqu’il était étudiant à Los Angeles lui le New Yorkais. Kareem ABDUL-JABBAR c’est tout simplement le meilleur pivot de l'histoire du basket-ball, il était même considéré comme le meilleur joueur de l’histoire avant l’avènement de Michael JORDAN. Avec 38 387 points, il détient le record historique de la NBA du plus grand nombre de points marqués et du deuxième plus grand nombre de matches joués en carrière, ainsi que celui du plus grand nombre de participations au NBA All-Star Game. Kareem ABDUL-JABBAR de toute façon à tout fait dans la démesure ! Il commence le basket à l’âge de 6 ans et il mesurait déjà 1.43 m, bon ça aide d’être grand au basket et Kareem ne s’arrêtera pas en si bon chemin. A 14 ans il mesure 2.08 m ! Ce qui en aurait fait déjà à l’époque le plus grand joueur de Pro A s’il avait été en France. Kareem ABDUL-JABBAR va travailler dur et ne pas compter seulement sur ses qualités physiques intrinsèques. Il développe la technique du bras roulé, geste très difficile à maitriser mais qui fait à la perfection est indéfendable. Et si ABDUL-JABBAR est le meilleur marqueur de l’histoire de la NBA c’est qu’il maitrisait parfaitement cette technique au point de devenir l’étalon référence désormais. 6 fois champions NBA il a pendant 20 ans promené sa silhouette unique sur les parquets, grand, longiligne, le crâne rasé et ses éternelles lunettes « goggle » sur les yeux. En fiat c’est suite à une blessure à l’œil durant sa carrière universitaire qu’il s’est mis à porter ses lunettes de protection qu’il n’a depuis jamais quitter sur un terrain.


Mais Kareem ABDUL-JABBAR c’est un personnage qui a dépassé le cadre du basket, de par son imposante carrure et gabarit il était destiné à rentrer à Hollywood en plus c’est à deux pas du Forum d’Inglewood (l’ancienne salle mythique des Lakers). Kareem ABDUL-JABBAR outre le basket à d’autres activités, il pratique les arts-martiaux et notamment le kung-fu. Son professeur n’est autre que…Bruce Lee. D’ailleurs ce dernier l’appellera pur un rôle dans son film « le jeu de la mort » (1978). Ce sera la première apparition au cinéma de Kareem ABDUL-JABBAR dans une scène qui rentrera dans la postérité des films du genre. Préparez le pop-corn, voici la scène dans son intégralité :


Dans un registre complètement différent il tiendra un rôle majeur dans la comédie absurde mais désopilante « Y’a-t-il un pilote dans l’avion » il joue le rôle du commandant Murdoch.


Kareem ABDUL-JABBAR est-il le père de Paula Abdul ?

Mais en voilà une question et oui pourquoi on se la pose ? En fait c’est une fausse idée reçue ! Je ne sais plus où je l’avais entendu mais pendant des années j’étais persuadée que Paula Abdul était la fille de Kareem ABDUL-JABBAR. Pourquoi ? Parce qu’avant de devenir chanteuse et chorégraphe des stars, Paula Abdul a débuté comme pom-pom girl pour les Los Angeles LAKERS où évoluait Abdul-Jabbar. Du coup la petite Paula avait conservé que Abdul comme nom de scène et enlevé le Jabbar, ça respecte une certaine logique car Paula Abdul-Jabbar ça faisait pas très MTV tout de même. Mais non, les deux n’ont aucun lien de parenté, c’était une légende urbaine et moi j’ai foncé dedans.

Paula Abdul pom-pom girl des Lakers dans les eighties

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...